Les brèves du lundi 25 avril 2016

    Maigre, très maigre assistance à la cérémonie du Souvenir des Déportés : deux représentants des Anciens Combattants et quatre adjoints seulement. Nous avons eu le sentiment que cette page tragique de notre histoire n’intéresse plus grand monde et pourtant ce type de commémoration, s’il peut paraître obligé, est absolument nécessaire pour nous amener à réfléchir sur ce dont est capable l’espèce humaine et qu’il est indispensable de se prémunir contre les abominations commises durant la Seconde Guerre Mondiale comme l’a rappelé  Frédéric  RUSCH dans son allocution.

    Cette cérémonie fut l’occasion  d’évoquer la mémoire d’un résistant natif du Mont, Henri RENOULT. Né en janvier 1901, il exerça le métier de diplomate. La déclaration de guerre le trouve en poste à BUDAPEST. Dès janvier 1941, il fait partie d’un réseau de renseignement et travaille pour les services spéciaux français et alliés dans un pays alors aux cotés de l’Allemagne nazie.
Arrêté en novembre 1943 il est condamné à 20 ans de prison par un tribunal hongrois. Livré à la Gestapo, il est déporté en décembre 1944 à DACHAU où il décède le 4 mai 1945, quelques jours après la libération du camp. Déclaré « Mort pour la France » il recevra, à titre posthume, la Médaille de la Résistance.

 

 

    Revenons à une actualité plus proche de nous et saluons l’ouverture réussie de notre nouveau commerce. Succès non seulement de l’espace boulangerie-pâtisserie mais aussi du bar… On sentait vraiment un vide se combler…. en même temps que les verres se remplissaient. Souhaitons que cela se confirme et que la convivialité perceptible en ces nouveaux lieux perdure et se renforce.

    Que les exploitants du « 2bis » soient remerciés pour leur engagement, leur esprit d’entreprise et la qualité de leur accueil.

 

 

    La désormais traditionnelle randonnée Auxerre-Vézelay a réuni hier 1800 participants. Belle, très belle affluence  pour cette 47ème édition. Est-ce que la randonnée nocturne organisée samedi soir par les Jolis Cœurs de Mont-Saint-Sulpice connaîtra dans une quarantaine d’années la même affluence ? Ce n’est pas certain ! Toujours est-il qu’ils étaient une trentaine de marcheurs à arpenter pendant 2,5 h une douzaine de km de chemins autour du Mont, passant du Gué au Cochon à la Prière pour rejoindre ensuite la Doué, la Côte et le chemin de la Basselle avant de se réchauffer autour d’une excellente soupe aux oignons et autres gourmandises…

 

 

    Ce week-end avait également lieu à Saint-SULPICE-de-ROYAN (17), le rassemblement des villages portant le noble nom de Saint-Sulpice. 14 d’entre eux étaient représentés sur les 41 existants et bien sûr MONT-Saint-SULPICE était là, représenté par son Maire, Jacky JUSSOT et deux conseillères municipales, Michèle PIGINO et Joëlle FERLET. Ce fut un week-end fructueux de rencontres, d’échanges et de découvertes culturelles et gustatives !

 

retour vers le haut