Les brèves du lundi 16 janvier 2017

    Lors de l’Assemblée Générale de l’Association des Amis de l’Eglise et du Patrimoine Montois qui s’est tenue samedi dernier, Monsieur WAHLEN professeur d’histoire à Auxerre et spécialiste d’histoire religieuse, a fait un exposé très intéressant sur les objets d’art contenus dans l’église et plus largement, sur quelques faits significatifs de l’histoire de la commune… Avec un certain nombre de remarques qui sont venues démentir certaines certitudes que nous aurions pu avoir sur l’histoire du Mont…

    Ainsi, géographiquement et historiquement notre territoire appartient à la Champagne humide et pas à la Bourgogne. Ce n’est que lors de la constitution des premières régions en 1958 que le département  de l’Yonne a été rattaché à la Bourgogne.

    On croyait notre village situé près de la voie romaine Agrippa. Inexact, celle-ci  suivait le tracé de l’actuelle N6 avec seulement une variante reliant Auxerre à Saint-Florentin.

    Autre croyance battue en brèche : l’origine du nom du village attribuée à Sulpice le Pieu, évêque de Bourges, qui serait passé par le Mont pour se rendre au Concile de Reims en 615. Las, il n’y eu jamais de concile à Reims à cette époque, le concile en question s’étant déroulé à…Clichy. Dès lors on voit mal pourquoi Sulpice serait passé par le Mont pour se rendre de Bourges à Clichy….

 

 

    Revenons à l’actualité avec les résultats de l’analyse de l’eau communale qui sont bons avec notamment un taux de nitrate de 22,6 mg/L, sachant que le taux maximum toléré est de 50 mg/L.